Pose une rivière, sous l'soleil qui traîneEt ça devient notre Dame, qui chante aux bords de la SeineEt ça te pousse un jardinOù l'on peut boire de ses mainsAux fontaines.Je viens par là pour crever ma peineComme un vieux sac de papier gonflé à perdre l'haleineOù je mettais mes chansons,Où j'avais écris mon nomPour qu'elle l'apprenne.{Refrain:}Mais j'lui donnerais l'Amérique pour la peineOh, c'est une étonnante européenneQue j'aime,Quand mêmeComme le bon vent dans une éolienneComme un oiseau qui n'sait pas qu'j'ai du mouron dans les veinesElle est parti devant moi Elle n'a pas choisi l'endroitElle se promèneEt j'reste là, minable et superbe,Un peu comme un pauvre gant qu'on a oublié dans l'herbeUn peu comme le café noir,Qu'on laisse sur le bar, à demi tiède.{Refrain + 1er couplet}

Vidéo Incorrecte?